fbpx

La cravate, tout comme les costumes, suit les saisons et se décline en fonction des températures. Elle permet de réchauffer en hiver, tout comme elle peut s’alléger en été. Cela peut paraître anodin et pourtant, pour ceux d’entre nous qui doivent porter la cravate régulièrement, c’est un sujet auquel nous sommes sensibles, et qui fait une vraie différence en termes de confort, mais également sur le plan du style !
En effet, la cravate n’échappe pas aux règles de bon sens de la mode comme les proportions, les couleurs mais aussi les matières et le jeu des textures ! Vous conviendrez aisément qu’une tenue d’hiver ira mieux avec une cravate épaisse, et qu’une tenue d’été sera plus cohérente avec une cravate légère et volatile.

La cravate 4 saison

Pour débuter sa collection de cravate, la matière incontournable est la soie. C’est la matière la plus élégante et la plus formelle concernant la cravate. C’est une matière qui se décline, en offrant plusieurs variantes (soie, soie ancienne, soie imprimée, grenadine, jacquard…) pour mieux l’apprécier. Facile à nouer, vos deux trois premières cravates doivent être en soie. La matière est légère et volatile, et saura vous protéger quelque soit la saison.

La cravate hivernale

Concernant l’hiver, on préfère des matières plus lourdes, plus denses avec une texture plus affirmée aussi. En cela, les cravates en laine sont un allié idéal. Elles tiennent plus chaud qu’une cravate en soie, tout en apportant cette texture plus cohérente avec la saison froide. Unies tout comme à motif, elles sont toujours de bon goût en cette période.

La cravate estivale

Tout comme la saison hivernale a ses préférences, la saison estivale possède également ses propres codes. Le temps se réchauffe, et naturellement on préfère des matières plus légères mais aussi des matières plus lumineuses et des couleurs plus affriolantes. Les cravates en coton, lin et divers mélanges avec de la soie sont donc nettement appréciées pour leur confort et leur légèreté. Je pense notamment aux cravates en soie shantung, qui offrent un parfait exemple d’une cravate d’été, en proposant un tissu lumineux, texturé à souhait et léger.

Contrairement à ce que l’on pourrait parfois imaginer, la cravate se décline et se renouvelle donc en fonction des saisons. Elle s’approprie les matières, le travail des textures, et des motifs, tous plus techniques les uns que les autres. C’est à cela qu’on reconnait une véritable marque de cravate, c’est qu’elle est capable de proposer autre chose que des cravates « toutes saisons ».

Laisser un commentaire

Panier

Back to Top